Pacbase... c'est fini !

Publié le 16/12/2015 à 21:53:54 par Didier - Mise à jour de l'article le 18/12/2015

Pacbase... c'est fini !

Créé il y a plus de 40 ans par un petit groupe d'informaticiens, Pacbase, à l'époque appelé PAC700, est vite devenu le produit le plus utilisé en informatique mainframe chez les clients grands comptes de la banque et des assurances.

L'intérêt de Pacbase réside dans son dictionnaire de données qui est un véritable référentiel des données de l'entreprise. Pacbase est également capable de générer du code COBOL grâce à un langage de programmation très archaïque, mais qui a l'avantage de respecter une méthode de programmation : la méthode CORIG.

C'est d'ailleurs de là que vient l'acronyme PAC qui signifie tout simplement : Programmation Automatique Corigée, c'est-à-dire, en d'autres termes : Générateur automatique de programmes selon le standard CORIG.

Pacbase est également conforme à la méthode d'analyse MERISE. C'est donc un pur produit franco-français.

En 2005, IBM annonce l'arrêt de Pacbase pour 2008


IBM qui cherchait à développer sa branche Services avait sans doute racheté la CGI pour s'ouvrir au marché des banques et des assurances en Europe, et principalement en France, qui utilisent majoritairement Pacbase. Mais le produit n'a jamais obtenu un grand succès aux USA et IBM a mis 10 ans pour faire évoluer Pacbase de la version 2.5 à la version 3.5 sortie le 17 janvier 2003.

La raison essentielle est que PACBASE est plein de bugs qui n'ont volontairement pas été corrigés dans le passé. En effet, ces bugs étaient connus et les clients avaient adoptés des normes qui prenaient en compte ces bugs. Il faut savoir, notamment, que le code exécutable n'est pas le même si on décide de générer le COBOL avec ou sans les commentaires dans le source. Comme la moitié des clients utilisateurs de Pacbase ont choisi de ne pas générer les commentaires et que l'autre moitié a décidé de faire l'inverse, si le bug avait été corrigé ça allait forcément impacter la moitié des clients.

Avec une telle clientèle très puissante (les banques et les grands groupes d'assurance) il était très difficile pour IBM de faire évoluer le produit sans faire des mécontents. IBM décide donc en 2005 de tout simplement l'arrêter.

L'annonce de l'arrêt de PACBASE fait un tollé chez les clients


IBM doit finalement se résoudre de prolonger le support Pacbase jusqu'en 2012 car le mécontentement des clients, suite à l'annonce de l'arrêt pour 2008, est bien trop fort. Big Blue doit se plier à la volonté de ses clients principaux s'il veut continuer son activité service en France et en Europe.

La date de l'arrêt de Pacbase est repoussée une seconde fois jusqu'à décembre 2015, le 14 décembre exactement.

On peut lire sur le site d'IBM : « End of Support (EOS)
The last date on which IBM will deliver standard support services for a given version/release of a product.
EOS 14-Dec-2015, 915-025
 »

Voilà, c'est fini. Pacbase n'existe plus officiellement.

Il ne faut pourtant pas s'imaginer que toute l'économie va s'arrêter et que plus personne ne va utiliser Pacbase. Il n'y aura tout simplement plus aucune mise à jour et plus aucun support. Les informatiques migrent progressivement vers d'autres outils de remplacement ou reviennent tout simplement à l'écriture de programmes en Cobol natif. Mais le coeur de Pacbase c'était bel et bien son dictionnaire centralisé et il sera très difficile de le remplacer.

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire pour ce billet.
Tags - Mots clés


pacbase

mainframe


L'arrêt du support PACBASE

Remplacement de Pacbase

Les alternatives à Pacbase

Migration des sources pacbase





Archives

2015

2016

2017

2018

2019