IBM installe le Blockchain sur le System z

Publié le 16/05/2016 à 22:13:39 par Didier - Mise à jour de l'article le 16/05/2016

IBM installe le Blockchain sur le System z

Préparez-vous à modifier votre environnement transactionnel en intégrant le Blockchain. Les serveurs de la classe z d'IBM viennent d'intégrer cette nouvelle fonctionnalité. IBM l'a annoncé le 29 avril 2016. Le blockchain apporte une nouvelle classe d'applications pour gérer un Grand Livre de comptes distribué. Le Bitcoin est le premier système à avoir utilisé le principe du Blockchain mais il a suffisamment attiré l'attention du public pour maintenant être proposé par les plus grands constructeurs. Le système blockchain du Bitcoin peut déjà être qualifié de rudimentaire par rapport à ce que la Fondation Linux livrera sur le system z 13.

Le Grand Livre distribué


La technologie Blockchain permet de gérer un Grand Livre distribué avec la capacité d'effectuer automatiquement par ordinateur des transactions en quelques secondes ou minutes. Ceci permet d'accélérer le processus de règlement/compensation et il est potentiellement plus sûr que ce que l'on utilise aujourd'hui dans les institutions financières où les chambres de compensation. Actuellement, des intermédiaires ou des tiers doivent valider des opérations ou des identités et ceci prend parfois quelques jours. Les services financiers, ainsi que d'autres industries, explorent le blockchain pour effectuer des transactions aussi diverses que la bourse, l'achat de diamants, la location de véhicules et la diffusion de musique.

IBM et la Fondation Linux


IBM, en collaboration avec Hyperledger Project de la Fondation Linux, prévoit la création et la gestion des services de réseau Blockchain pour alimenter une nouvelle classe d'applications du Grand Livre distribué. Avec les développeurs HyperLedger et l'utilisation du Blockchain, ils pourraient créer des actifs numériques et la logique métier d'accompagnement pour transférer de manière plus sécurisée et privée des actifs entre membres autorisés d'un réseau Blockchain fonctionnant sur IBM LinuxONE ou sous Linux sur les systems z.

En outre, IBM présentera des outils de développement entièrement intégrés pour la création, le déploiement, la gestion et la surveillance des applications Blockchain sur IBM Cloud et ainsi permettre aux applications d'être déployées sur IBM z Systems. IBM a également l'intention de rendre les informations possibles à partir de dispositifs tels que des lecteurs de codes-barres ou des données de périphériques enregistrés pour être utilisé avec des applications IBM Blockchain. De toute évidence, IBM cherche à faire du Blockchain bien plus que la simple monnaie électronique. En fait, le Blockchain permettra un large éventail de transactions sécurisées entre les parties sans aucun recours à des intermédiaires, ce qui devrait accélérer le flux des transactions. Pour commencer, la société a déjà produit 44.000 lignes de code en tant que membre fondateur de la Hyperledger Project de la Fondation Linux.

Les capacités du system z mises en avant par IBM


Le system z, avec sa solide réputation sans faille, ses capacités très élevées, des performances extrêmes, et son traitement sécurisé est un produit tout indiqué pour les applications et le système Blockchain. Dans le processus, il apporte la pointe de la cryptographie, la sécurité et la fiabilité de la plate-forme z. Ne se contentant plus seulement de gérer les systèmes backend traditionnels de traitement, IBM pousse pour amener le system z dans de nouveaux domaines qui tirent parti de la force et de la flexibilité de l'ordinateur central d'aujourd'hui. Le system z est approprié pour gérer l'escalade des volumes de transaction, le trafic mobile, et maintenant le trafic blockchain distribué.

IBM annonce :

Nous avons l'intention de soutenir les clients qui cherchent à déployer cette technologie innovante à grande échelle, avec des performances, la disponibilité et la sécurité.
 


De nouvelles avancées technologiques


Pour faire avancer le system z vers de nouveaux domaines, IBM a souligné à nouveau ses avantages grâce à des accélérateurs matériels intégrés pour le hachage et les signatures numériques, les cartes de sécurité inviolables, les clés aléatoires illimitées pour coder les transactions, et l'intégration des données commerciales existantes avec le contrat Smart API. IBM estime que le system z pourrait étendre les performances du blockchain vers de nouveaux niveaux avec le processeur commercial le plus rapide du monde, qui est, en outre, optimisé grâce à l'utilisation de centaines de processeurs internes. Son système d'E/S hautement évolutif peut gérer des quantités massives de transactions et le réseau optimisé entre les systèmes virtuels dans le Cloud peut accélérer les communications et les échanges par blockchain.

Un service IBM Blockchain DevOps permettra également de déployer des applications blockchain sur le system z, assurant un niveau de sécurité supplémentaire, la disponibilité et la performance pour le traitement des données sensibles et réglementées. Les applications Blockchain peuvent accéder à des transactions existantes sur les serveurs distribués et le mainframe via les API pouvant soutenir les paiements, le règlement, la chaîne d'approvisionnement et différents processus commerciaux.

La technologie Blockchain
Une autre utilisation possible de la technologie Blockchain sur le system z est pour créer et gérer des réseaux Blockchain pour alimenter les nouvelles classes émergentes d'applications du Grand Livre distribués. Selon IBM, les développeurs peuvent créer des actifs numériques et la logique métier d'accompagnement pour transférer de manière plus sécurisée et en privé des actifs entre les membres autorisés d'un réseau Blockchain. L'utilisation d'outils de développement entièrement intégrés pour la création, le déploiement, l'exécution et le suivi des applications Blockchain sur IBM Cloud et les centres de données peuvent permettre aux applications d'être déployées sur les systems z. Grâce à la plate-forme IdO Watson, IBM permettra de recueillir des informations à partir d'appareils radio tels que des transpondeurs RFID, des scanners de codes à barres, ou différents périphériques pour ensuite être utilisés avec la technologie Blockchain d'IBM.

Une technologie naissante où tout reste à inventer


Cependant, cette technologie reste naissante et n'en est encore qu'à ses balbutiements. Bien que les principaux cas d'utilisation sont déjà développés et déployés, beaucoup plus d'idées pour les systèmes de blockchain et leurs applications sont encore à naitre. Personne, pas même la Fondation Linux, ne sait ce qui va finalement se jouer. Le Blockchain permet aux développeurs de créer facilement des livres distribués sécurisés qui peuvent être utilisés pour échanger rapidement et en toute sécurité quelque chose de valeur. Il est maintenant temps pour les gestionnaires de centres de données de penser à ce qu'ils pourraient vouloir faire avec de telles transactions extrêmement sécurisées sur leur system z.
 

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire pour ce billet.
Tags - Mots clés


IBM

linux

blockchain

mainframe

technologie


IBM propose le Blockchain

Modernisation des mainframe

Augmentation des volumes d'échanges

Transferts financiers sécurisés avec le Blockchain





Archives

2015

2016

2017

2018

2019