La technologie Blockchain a le vent en poupe

Publié le 26/12/2015 à 15:18:46 par Didier - Mise à jour de l'article le 16/05/2016

La technologie Blockchain a le vent en poupe

La Fondation Linux a annoncé dernièrement un nouvel effort de collaboration visant à faire progresser la technologie blockchain en élaborant un cadre de comptabilité open-source avec des capacités de niveau entreprise.

Blockchain a le potentiel de transformer la façon dont les entreprises font des affaires, offrant une nouvelle façon simplifiée de créer un registre officiel des transactions sans passer par un point de contrôle central. Les utilisations possibles sont très vastes et vont de la vérification des paiements et des contrats à la validation des transactions boursières.

Dans le cadre de la stratégie d'IBM pour faire avancer la technologie blockchain avec le projet de registre open-source, la plate-forme IBM z Systems soutient pleinement le système blockchain pour l'entreprise et continue dans sont très fort engagement dans l'open source. IBM y voit un énorme potentiel pour les clients en combinant la flexibilité et l'agilité des technologies open source, tels que blockchain, avec la vitesse, la sécurité et la disponibilité de la plate-forme IBM z et les systèmes d'enregistrement qui tournent dessus.

Le blockchain c'est quoi ?



Littéralement, blockchain signifie « chaîne de blocs ». Cette technologie d'avant-garde est apparue avec le Bitcoin. Elle permet une gestion comptable décentralisée de cette monnaie utilisée uniquement sur internet. Blockchain remplace le grand livre comptable que tous ceux qui ont fait un jour un peu de comptabilité connaissent bien. Au lieu d'avoir une centralisation de toutes les écritures comptables à un seul endroit, Blockchain permet de les disséminer sous forme d'une chaine de blocs à travers toute la planète. Pour valider une transaction en bitcoins il faut résoudre une étape cryptographique qui fait appel aux informations contenues dans les blocs précédents. Ca forme une sorte de chaine où chaque maillon contient une partie de l'information. Quand la chaine est reconstituée avec succès la transaction peut être honorée et un nouveau maillon est alors ajouté avec les informations comptables de cette dernière transaction.

Les maillons, ou blocs, sont stockés chez les utilisateurs du réseau eux-même. C'est une garantie très forte pour éviter les fraudes et les dysfonctionnements du système. Il est impossible de modifier un livre comptable qui se trouverait à un seul endroit car le Grand livre de comptes se trouve partout.

Les applications du blockchain



Protection contre la fraude ave blockchain
Blockchain pour aider à lutter contre la fraude

C'est bien sur les banques et la finance qui s'intéressent en premier à cette technologie innovante car elles sont sans cesse en lutte contre les fraudes. Mais les utilisations du blockchain ne se limitent pas à ce secteur d'activité et beaucoup de grands groupes lancent des recherches pour approfondir le sujet et trouver des applications pratiques qui peuvent être très nombreuses.

Quelques exemples :
Garantir les transactions financières
Les échanges boursiers
La monétique
L'immobilier pour authentifier les actes notariaux
L'authentification des propriétaires d’œuvres d'art
L'authentification des abonnements (téléphones, internet, chaînes de télévision)
Identifier les personnes en remplacement des passeports et cartes d'identité

Si de grandes entreprises du monde de l'informatique font des R&D en ce sens, il y a fort à parier que l'on va beaucoup entendre parler du blockchain dans les années à venir. Ce qui est étonnant c'est que Google ne s'y intéresse pas encore.

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire pour ce billet.
Tags - Mots clés


mainframe

cryptographie

monetique

finances

blockchain


La technologie blockchain expliquée

Sécurisation des transactions en bitcoin

L'avenir des systèmes d'authentification

Comprendre la cryptographie de demain





Archives

2015

2016

2017

2018

2019